Schwäbische Werkzeugmaschinen GmbH crée SW France

Régis Alexandre, président de SW France
Crédit : SW GmbH

Le groupe allemand Schwäbische Werk-zeugmaschinenbau GmbH (siège à Schramberg, en Forêt Noire) est spécialisé dans la conception et la fabrication de machines outils bi, tri et quadribroches (qui permet l’usinage en série de 2, 3 ou 4 pièces en même temps sur une seule machine). Dirigé par Reiner Fries, Markus Schnolz et Stefan Weber, le groupe emploie 900 personnes (pour 385 M€ de chiffre d’affaires en 2018, dont 35% en Allemagne). Il fournit essentiellement les industries automobile et aéronautique, mais intervient également dans d’autres métiers comme l’industrie horlogère et médicale par exemple. Depuis 2017, le groupe n’avait plus de présence directe sur le marché français. Afin de renouer la relation de confiance et de proximité avec ses clients français, l’équipe dirigeante a décidé, en 2018, de créer sa propre filiale française. Détenue à 100% par SW GmbH, SW France SAS a été créée dans la zone industrielle de Montluel (Ain, à proximité de Lyon) en février 2019 par son président Régis Alexandre et est opérationnelle depuis le mois de mars. « Nous avons choisi la région Auvergne Rhône-Alpes et plus particulièrement la région de l’Est lyonnais car elle concentre de nombreux clients que nous pouvons servir plus facilement. En plus de fournir des machines et du SAV, nous intervenons également en tant que conseil sur des demandes très spécifiques. La proximité client est essentielle » résume Régis Alexandre. « Nous devrions réaliser 11 millions de chiffre d’affaires cette année. Trois gros projets sont en cours de démarrage ». Régis Alexandre constitue son équipe. Les premiers recrutements ont été réalisés. Au total, une dizaine de personnes devraient être recrutées d’ici fin 2019 (profils technico-commerciaux, ingénieurs-projets, SAV, administratif).