„Die Akademie ist ein technologischer Beschleuniger für die Industrie 4.0“

Un déjeuner de travail de l’Académie franco-allemande pour l’Industrie du futur
Crédit : Académie franco-allemande pour l’Industrie du futur

Die 2015 gegründete deutsch-französische Akademie für die Industrie der Zukunft vereint und strukturiert das Ökosystem der Innovation (Start-Ups, Forschungszentren, Industriekonzerne) aus Frankreich und Deutschland, um neue Kooperationsprojekte im Bereich Industrie der Zukunft hervorzubringen. Paul-Guilhem Meunier, Projektleiter an der Akademie, erklärt die ihm übertragene Roadmap.

 

AFA : Quelle est la génèse de l’Académie ?

Paul-Guilhem Meunier : L’Académie a été créée en 2015 à l’occasion de la Conférence franco-allemande sur le numérique organisée par le futur Président français Emmanuel Macron et le Vice-Chancelier allemand Sigmar Gabriel. La mission de fond de cette Académie est de renforcer les relations franco-allemandes dans ce processus d’industrie 4.0. Elle a été confiée à l’Université technique de Munich (TUM) en Allemagne et l’Institut Mines-Télécom (IMT) en France. Axée sur la recherche, l’éducation et l’innovation, l’Académie a pour mission de maîtriser les défis qui accompagnent la numérisation croissante des processus industriels. Elle s’est inspirée de la vision commune d’excellence de l’IMT et de la TUM en matière de recherche, de formation et d’innovation en Europe. Au-delà de l’IMT et de la TUM, cette colonne vertébrale cherche maintenant à établir des réseaux avec d’autres partenaires universitaires et industriels dans les deux pays. L’Académie sert de plate-forme de communautés franco- allemandes de haut niveau, ouvrant la voie à des projets de recherche conjoints axés sur l’industrie 4.0. Elle favorise également une collaboration étroite avec des partenaires industriels, en particulier avec des entreprises qui entretiennent des liens de collaboration étroits entre l’Allemagne et la France…

Pour lire la suite, abonnez-vous ici.