Edito – 2019 ein Jahr im Zeichen der deutsch-französischen Kooperation!

12 décembre 2018, Paris-La Défense. Stéphane Richard, Pdg d’Orange et Timotheus Höttges, Pdg de Deutsche Telekom présentent leurs assistants personnels développés en commun.
Crédit photo : Orange

 

Alors que nous bouclions ce 4e hors-série (07/01/2019), quatre projets stratégiques de coopération franco-allemande connaissaient de nouveaux rebondissements et marqueront cette année 2019. Et les années à venir…

Das deutsch-französische Zeitgeschehen ist in den vergangenen 6 Monaten sehr bewegt gewesen. Sowohl in den « traditionellen » Bereichen als auch in der digitalen Branche ist bei den Unternehmen (Konzerne, KMU, Midcap-Unternehmen und Start-ups) eine neue Dynamik in der Beziehung zwischen unseren beiden Ländern spürbar.

Ferroviaire. Début janvier, la Commission européenne a laissé entendre qu’elle s’opposerait au mariage entre Siemens et Alstom, craignant que ce champion européen franco-allemand du rail ne se retrouve en situation monopolistique en Europe. Le Ministre français de l’économie Bruno Le Maire a immédiatement mis en garde contre « une erreur économique » et une « faute politique » si veto il y avait. La décision de la commissaire européenne, Margrethe Vestager, est attendue le 18 février 2019. S’il devait avorter, ce projet (qui s’apparente à une prise de contrôle de Siemens sur Alstom) pourrait resurgir, mais dans une configuration peut-être plus favorable à l’équipementier français. Pour exister face au géant chinois CRRC, Alstom et Siemens doivent atteindre une taille critique. Une alliance semble incontournable.

Intelligence Artificielle. Le 12 décembre 2018 à Paris, Stéphane Richard, Pdg d’Orange et Timotheus Höttges, Pdg de Deutsche Telekom, ont présenté leurs assistants personnels développés sur une plateforme commune, premier fruit de leur alliance stratégique dans l’Intelligence Artificielle. La coopération entre les deux opérateurs s’inscrit dans une volonté commune de la France et de l’Allemagne (qui, paradoxalement, ont chacune lancé leur plan national en matière d’IA), d’apporter une réponse européenne à la prédominance des GAFA.

Défense. Le 20 novembre 2018, la ministre française des Armées Florence Parly et son homologue allemande Ursula von der Leyen, ont annoncé une avancée décisive dans le projet du futur avion de combat franco-allemand (Scaf) appelé à remplacer, à l’horizon 2040, le Rafale français et le Typhoon allemand. Les premières études de conception et le lancement de démonstrateurs devraient débuter mi-2019. Déployé par Dassault et Airbus, ce programme de plusieurs Mds d’euros devrait bénéficier à l’ensemble de la filière aéronautique européenne. La coopération concerne également les drones (projet d’Eurodrone MALE 2025).

Batteries. Le 18 décembre 2018, les ministres de l’économie Bruno Le Maire et Peter Altmaier ont réaffirmé leur volonté de créer un “Airbus des batteries” pour contrer la mainmise de la Chine sur la fabrication de batteries (40% de la valeur ajoutée d’un véhicule électrique). Paris et Berlin souhaitent obtenir le concours de Bruxelles pour soutenir leur plan d’action qui nécessite des dizaines de milliards d’euros d’investissements. Des consortiums industriels (BASF, Varta, Saft, Solvay ou encore Siemens) devraient être retenus dans les prochains mois.

Ces projets structurants pour l’économie européenne impliquant les fleurons industriels de nos deux pays font régulièrement la « Une » des grands médias. Cependant, la relation économique bilatérale est beaucoup plus vaste. Le « bataillon » des nouveaux acteurs (toutes tailles, tous secteurs) ne cesse de s’étoffer. Ce numéro collector synthétise l’essentiel de cette riche actualité.

Acteurs du franco-allemand vient de fêter son premier anniversaire. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, ce qui valide notre positionnement de veille stratégique unique. Un média ne vit que par ses lecteurs. Rejoignez notre communauté des décideurs bien informés en bénéficiant de l’offre promotionnelle d’abonnement en cours.

En vous remerciant de votre confiance, nous vous souhaitons une année 2019 riche en coopération franco-allemande !