Edito – 2020 Lehre und elektrische Batterien: die deutsch-französische Zusammenarbeit startet mit Vollgas!

Dans la lignée de ses précédentes éditions, Acteurs du franco-allemand vous livre dans ce 7ème hors-série exceptionnel de 60 pages, l’essentiel de l’actualité économique du second semestre 2019. Un semestre particulièrement riche puisque nous avons recensé quelque 260 entreprises (encadré) qui ont remporté des contrats, noué de nouvelles coopérations, réalisé des acquisitions ou lancé de nouveaux projets sur le marché franco-allemand. C’est dire à quel point nos deux économies sont étroitement imbriquées !

Berufsausbildung: vier deutsche Konzerne treten in Aktion

Deux événements devaient marquer ce début d’année 2020 sous le sceau de la coopération franco-allemande. Le 22 janvier (57 eme anniversaire du Traité de l’Elysée et premier anniversaire du Traité d’Aix-la-Chapelle), quatre grands groupes allemands présents en France dans le secteur de la santé, de la pharmacie et de la chimie (Boehringer Ingelheim, Merck, BASF et Bayer) ont lancé “4Players4You”, une initiative destinée à rendre l’apprentissage plus attractif en France. Une convention de coopération a été signée avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (lire notre prochaine édition de février).

Der Airbus der Batterienbranche ist geboren

Le 24 janvier, c’est à Nersac ( Sud-Ouest d’Angoulême) qu’un autre projet de coopération franco-allemande devait voir le jour. Les Ministres allemand et français de l’Economie, Peter Altmaier et Bruno Le Maire, devaient assister à la pose de la première pierre de l’usine pilote franco-allemande de production de batteries, sur le site de la société Saft (filiale de Total). Mais cela ne s’est pas fait. La visite de Bruno Le Maire a été annulée au dernier moment car c’est Emmanuel Macron lui même qui devrait se rendre sur place. La date de l’inauguration par le chef de l’Etat n’est pas encore connue. Le gouvernement français annonce la création de 200 emplois sur ce site pilote qui s’inscrit dans le projet européen, porté par Paris et Berlin depuis deux ans, de bâtir une filière européenne de construction de batteries électriques, afin de réduire la dépendance des Européens vis-à-vis de la Chine notamment. Bruxelles a débloqué 3,2 Mds d’euros à un consortium de 17 entreprises pour ce projet stratégique soutenu par 7 pays* et principalement financé par l’Allemagne (1,25 Md d’euros) et la France (960 millions). A terme, 5 à 6 Mds d’euros devraient être investis. Côté industriels, PSA, Opel et Saft, entre autres, sont parties prenantes. Deux sites de production devraient voir le jour, l’un en France avec PSA en 2020 (2000 emplois sont annoncés) et l’autre en Allemagne en 2024.

„4Players4You ist vor allem eine Antwort auf den gemeinsamen wirtschaftlichen Bedarf und die Herausforderungen unserer 4 Unternehmen. Diese Zusammenarbeit soll künftige Talente bei einer gemeinschaftlich gestalteten Berufsausbildung begleiten und ihre Arbeitsmarktfähigkeit verbessern“, erklären die Vertreter der 4 Unternehmen.

Nous vous souhaitons une très bonne année et une excellente lecture !